MON BILLET DE CE JOUR :
POURQUOI LA MAJORITE DES GENS ET LES JEUNES SONT-ILS REFRACTAIRES A LA MUSIQUE CLASSIQUE ET A L'OPERA ?

La majorité des gens et, notamment, les jeunes n’aiment pas l’opéra et la musique classique.

Toutes les statistiques le prouvent contrairement à ce que certaines personnes voudraient encore nous faire croire !

Quelle en sont les deux principales raisons ?

Sans la moindre hésitation : je serais tenté de dire que le chant et la musique classique ne souffrent pas de la moindre approximation et encore moins de la moindre faille. C'est la première raison !

Avoir donné une place privilégiée aux metteurs en scène qui sont souvent les fossoyeurs de bon nombre de productions lyriques. C'est la deuxième raison !

En ce qui concerne le chant : s’il n’est pas proche de la perfection absolue, il devient très vite exécrable, indigeste et inaudible !

C’est la raison pour laquelle, j’ai parfois refusé de programmer certaines œuvres musicales et lyriques n’ayant pas à ma disposition les meilleurs interprètes du moment pour les réaliser parfaitement !

La voix est le plus beau des instruments si elle atteint les plus hauts niveaux de perfection.
La voix est le plus détestable des instruments si tel n'est pas le cas !

La voix est aussi le plus fragile de tous les instruments.
Elle exige, de ce fait, une grande prudence, une grande lucidité et une réelle intelligence de la part des chanteurs.
Ceux qui font des erreurs de répertoire seront, tôt ou tard, irrémédiablement perdus pour l'art lyrique !

SUR LA SCENE DU MET : « FAUST » ENFIN RECUSSITE…

La prise de rôle du personnage de « Faust » sur la scène du Metropolitan Opera de New-York, balaie d’un seul coup tous les autres interprètes actuels de ce rôle.

Enfin « Faust » est ressuscité !

Jonas Kaufmann avec une voix pleine, saine, conduite avec intelligence et un phrasé exemplaire sans oublier un timbre ensoleillé, nous rappelle les grands interprètes de l’âge d’or du chant français. Bravissimo !

Notre ténor national qui va lui succéder - pour deux représentations - avant de laisser sa place à l'excellent ténor polonais Piotr Beczala va devoir réaliser de véritables prouesses vocales et scéniques pour essayer de se hisser au niveau de ses deux collègues et néanmoins adversaires !
Le pourra-t-il ?
En raison de son état vocal actuel, il est permis de rester quelque peu septique ou perplexe ! L'avenir nous le dira...
Par ailleurs : est-ce que le chef d'orchestre de cette nouvelle production new-yorkaise répondra à toutes ses sollicitudes de notre ténor ?

Récemment, à l'Opéra de Paris, le vénérable maître Alain Lombard - qui a dirigé, jadis, les plus grands chanteurs du monde ayant refusé (*), a priori, de céder aux caprices ou aux revendications de notre star lyrique française.

Une fois encore, on peut dire que le chant français est mieux défendu par des interprètes étrangers.
Ce « Faust » en est l’évidente démonstration !

Comment se fait-il que notre Opéra de Paris n’arrive pas à nous offrir de telles distributions ?

Chercher l’erreur !

(*) Dixit certains médias !

Faust de Charles Gounod / Jonas Kaufmann, Faust & René Pape, Mephisto / Metropolitan Opera, New-York, 2011

Faust de Charles Gounod / Jonas Kaufmann, Faust / Metropolitan Opera, New-York, 2011

Faust de Charles Gounod / Jonas Kaufmann, Faust / Metropolitan Opera, New-York, 2011 (enregistrement audio)

Faust de Charles Gounod / Jonas Kaufmann, Faust & Marina Poplavskaya, Marguerite / Metropolitan Opera, New-York, 2011

Faust de Charles Gounod / Marina Poplavskaya, Marguerite & René Pape, Mephisto / Metropolitan Opera, New-York, 2011

Faust de Charles Gounod / Marina Poplavskaya, Marguerite / Metropolitan Opera, New-York, 2011

LES COMMENTAIRES DE FIDELES LECTEURS !

Magnifiques voix de l'adorable Lynne Dawson et aussi de Ian Bostridge : plaisirs renouvelés de la consultation de votre superbe Blog !
Amicalement !
Jean-François Deluol (Paris)

Merci Christian d'avoir posté ces extraits de "Faust" du MET. Jonas Kaufmann est revenu en forme après ses soucis de santé et je me réjouis d'aller assister, à la retransmission en direct, au cinéma ce samedi 10 décembre prochain. C'est un bonheur d'entendre une interprétation semblable et avec une diction qui en ferait pâlir d'autres...
Le 8 décembre j’assisterai aussi à la retransmission, en direct de l'ONP - dans les salles UGC - de la "Forza del Destino" avec Marcelo Alvarez .
Mes amis parisiens qui y ont assisté à Bastille l'ont trouvé sublime.
Jocelyne Frenel (Nantes)

Ma réponse à Jocelyne
Jonas conserve son "maillot jaune" des ténors !
En ce qui concerne « La Forza del Destino », uniquement pour Marcelo Alvarez.
Il faudra vite oublier tous les autres.
Une production indigne de l’ONP.
C.C

"INTOUCHABLES" D'OLIVIER NAKACHE & ERIC TOLEDANO
OU "TOUS LES SOLEILS" DE PHILIPPE CLAUDEL ?

Le premier poursuit son ascension vers les records de fréquentation de l'année 2011 avec un thème porteur : celui des personnes handicapés !

Le second qui traite aussi de la maladie, de la solitude et de l'adolescence n'a pas eu l'honneur d'être programmé dans le cycle des "grands circuits commerciaux cinématographiques". Une véritable injustice ou la médiocrité et l'ignorance de ceux qui réalisent les programmations des salles ?

Le premier est joliment ficelé et agréable !

Le second faisait beaucoup rire - autant qu'avec "Intouchables" - mais il offrait une finesse de jeu, d'esprit, de subtilité et d'émotion dont le film d'Olivier Nakache et Eric est totalement dépourvu !

Le premier nous révèle un comédien hors pair : Omar Sy habitué des gaudrioles du grand journal et petit journal de Canal +

Le second était magistralement interprété par Clotilde Courau, Anouk Aimée, Stefano Accorsi, Neri Marcorè et Lisa Cipriani, véritable révélation !

Le premier m'a permis de passer un très agréable moment.
Le second, que j'ai revu plusieurs fois, m'a procuré un grand et inoubliable moment de cinéma.

Le premier n'est pas encore sorti en DVD.
Le second est déjà disponibles en DVD.
Un merveilleux cadeau à offrir à ceux que vous aimez pour les prochaines fêtes de fin d'année.

Intouchables, film d'Olivier Nakache & Eric Toledano

Tous les Soleils, film de Philippe Claudel